Accueil Shopping Frenchement, le prêt-à-porter des amoureux de Paris

Frenchement, le prêt-à-porter des amoureux de Paris

Les vêtements et accessoires de cette jeune marque parisienne rendent hommage à la capitale sur le ton de la blague.

 

 

Dédiée à tous les amoureux de Paris au sens de l’humour pointu, Frenchement apporte une touche de fraîcheur à nos dressings streetwear. A l’origine de cette jeune marque 100% parisienne, on retrouve le créateur Sofiane Daboussi, né dans la capitale et qui lui voue une véritable passion.

Le concept de Frenchement ? Représenter tous les arrondissements de Paris, le tout avec une touche d’humour (ou pas, selon certains modèles). Les habitants du 1er arrondissement arboreront fièrement un sweat « Jean-Claude Vendôme » tandis que ceux qui ont l’habitude de traîner leurs guêtres dans le 12ème porteront celui floqué « Barqueur de Vincennes ». Enfin, Frenchement rend hommage à l’Equipe de France de football avec le gimmick « Place deux étoiles » et son coq bleu-blanc-rouge. Pour la fabrication de ses modèles, l’entrepreneur a choisi de collaborer avec Stanley & Stella pour proposer des vêtements composés de coton 100% biologique, tous imprimés dans un atelier français. Le créateur assure également que son fournisseur « est engagé dans des démarches éthiques et environnementales afin d’améliorer les conditions de travail

Outre ses vêtements, Frenchement propose aussi une gamme d’accessoires, comme les tote bags « train train quotidien » avec les logos des cinq RER parisiens, « Saint-Lazare Serpentard », « Tous les chemins mènent à Rome », « Silicon Sentier », ou encore « C’est la goutte d’or qui fait déborder le vase ». Le cadeau idéal pour votre pote blagueur et chauvin de son quartier !

Informations pratiques :

Frenchement

Votre avis compte !

  • J’ajoute
    dans ma To Do

  • J’ y suis allé,
    je valide

  • J’ y suis allé, je ne conseille pas
Avatar
Aurélie Tournois
Telle une vraie fouine (en plus canon bien sûr, c'est une image), Aurélie est toujours à l'affût de lieux à la déco pointue où déguster un bon verre de vin rouge ou une nouvelle bière à ajouter à sa checklist. Passionnée de musique, curieuse, elle promène partout son appareil photo et parcourt la capitale à la recherche d'objets et accessoires mignons et tendance.

À DÉCOUVRIR

Les techniques d’auto-massage pour se détendre

Besoin de vous détendre en attendant la réouverture des lieux de loisirs et salles de sport ? Les experts en massothérapie...

Rosa Bonheur ouvre une nouvelle guinguette dans le Bois de Vincennes

L'esprit de la Camargue va déferler en plein cœur de la forêt de l'est parisien.

Brewsticks, les snacks apéro fabriqués à partir de drêches de brasserie artisanale

Bruts, locaux et circulaires, ces audacieux bâtonnets apéritifs ont tout bon. Connaissez-vous la...

Le plan de déconfinement en 4 étapes

Le plan de déconfinement tant attendu est enfin tombé ! Ce déconfinement se déroulera en 4 étapes pour un retour progressif...

Sâj, le comptoir à galettes libanaises d’un étoilé

Le Chef franco-libanais Alan Geaam ouvre un nouveau spot street-food à Paris. Si...

À DÉCOUVRIR

Les techniques d’auto-massage pour se détendre

Besoin de vous détendre en attendant la réouverture des lieux de loisirs et salles de sport ? Les experts en massothérapie...

La Fédération Française de l’Apéritif ouvre à Lyon

La supérette/bar spécialisée dans l'apéro à la française s'apprête à trinquer avec les Lyonnais.

Brewsticks, les snacks apéro fabriqués à partir de drêches de brasserie artisanale

Bruts, locaux et circulaires, ces audacieux bâtonnets apéritifs ont tout bon. Connaissez-vous la...

Le plan de déconfinement en 4 étapes

Le plan de déconfinement tant attendu est enfin tombé ! Ce déconfinement se déroulera en 4 étapes pour un retour progressif...

TinyBird: des bonbons cocktails made in France et bio pour l’apéro

Une jeune startup française vient de lancer les premiers cocktails sous forme de bonbons gélifiés 100% naturels.
Votre avis compte !
  • J’ajoute
    dans ma To Do
  • J’ y suis allé,
    je valide
  • J’ y suis allé, je ne conseille pas