Accueil Bars & Restaurants Miss Joy, dernier salon-bar où l’on cause

Miss Joy, dernier salon-bar où l’on cause

Le nouvel établissement installé dans le quartier de la Folie-Méricourt est décoré comme un appartement.

 

Quoi de mieux que de poser son manteau sur le dossier de son fauteuil avant de s’y lover en sortant du bureau ? C’est ce que propose Miss Joy, nouveau bar de la rue Oberkampf. Conçu comme un appartement, l’établissement cosy accueille ses clients comme à la maison dans un salon au beau parquet, au mobilier années 50, aux murs recouverts d’affiches encadrées et aux tables décorées de vases fleuris.

Chez Miss Joy, l’afterwork ne se fait pas désirer : dès 16h, on s’affale sans hésiter sur le canapé en tissu ou sur l’un des fauteuils en velours afin de profiter des happy hours (et ce jusqu’à 22h !). Assis sur un tabouret au bar tout en bois, on discute avec la patronne sous la lumière tamisée des suspensions en laiton. Dans les verres, on se laisse tenter par la bière blonde brassée en Île-de-France, au prix défiant toute concurrence (seulement 1€75 le demi pendant les happy hours).

Les amateurs de cocktails vont être ravis eux aussi, avec des breuvages à moins de 10€ et une carte qui fait la part belle aux tendances. On craquera donc, au choix, pour une Margarita frozen (givrée au sel), un Gin Tonic, un Pisco Sour (Pisco, citron vert, sirop de sucre de canne, blanc d’œuf, un Moscow Mule (vodka, ginger beer, citron vert) ou encore un Maï Taï (rhum blanc, rhum brun, triple sec, sirop d’orgeat, citron vert et sirop de sucre). En fin de soirée, on se laissera tenter par les shots aux noms évocateurs. Une ambiance home sweet home qui détonne au milieu du quartier bouillonnant.

 

Informations pratiques :

Miss Joy
115 rue Oberkampf
75011 Paris

Votre avis compte !

  • J’ajoute
    dans ma To Do

  • J’ y suis allé,
    je valide

  • J’ y suis allé, je ne conseille pas
Avatar
Aurélie Tournois
Telle une vraie fouine (en plus canon bien sûr, c'est une image), Aurélie est toujours à l'affût de lieux à la déco pointue où déguster un bon verre de vin rouge ou une nouvelle bière à ajouter à sa checklist. Passionnée de musique, curieuse, elle promène partout son appareil photo et parcourt la capitale à la recherche d'objets et accessoires mignons et tendance.

À DÉCOUVRIR

Comptoir Coréen ouvre son Soju Bar à Saint-Germain-des-Prés

L’établissement plonge les Parisiens dans l’ambiance du Séoul nocturne. Fort du succès rencontré...

Les Coquettes de retour à Paris avec Merci Francis

Le joyeux trio remonte sur Seine pour diffuser sa bonne humeur et ses chansons délirantes.

Paris Dabang, le nouveau coffee shop coréen de Folie-Méricourt

L’établissement invite à découvrir les douceurs et les produits d’origine coréenne. Connaissez-vous le...

Paris-Barbès-Tel Aviv au théâtre La République

La comédie invite à la tolérance grâce au rire. Français et laïc, Antoine...

Else : une cuisine méditerranéenne pimpée à deux pas du Louvre

Trois ans après son ouverture au cœur du premier arrondissement, fort d’un nouveau Chef, l’établissement continue de régaler les Parisiens.

À DÉCOUVRIR

La Faute aux Ours, bar à cocktails, à shooters et à fromage du terroir

L’établissement anime les soirées lyonnaises depuis bientôt dix ans. Avec ses planches généreuses,...

Une grande exposition dédiée à l’œuvre de Robert Doisneau débarque à Lyon

L’événement est consacré aux portraits intimistes du photographe ainsi qu’à ses clichés de la capitale des Gaules.

Groom, bar à cocktails au cœur des pentes de la Croix Rousse

L’établissement situé en plein centre-ville de Lyon allie mixologie et bon goût musical.

Territoires, le tiers-lieu éphémère avec food court et beer garden

Le nouvel espace installé dans le 7ème arrondissement lyonnais est dédié « aux cultures, au bien manger et au boire bon ».

Le Liqueurious Bar : un bar à cocktails éphémère plongé dans le noir

Le lieu invite les Lyonnais à tester leurs sens lors de dégustations à l’aveugle.
Votre avis compte !
  • J’ajoute
    dans ma To Do
  • J’ y suis allé,
    je valide
  • J’ y suis allé, je ne conseille pas