bar

Faro Faro: la guinguette éphémère du Batofar

Le bateau phare ouvre tout au long de l’été sa trattoria les pieds dans l’eau.

 

Un verre à bord du bateau le plus mythique des soirées parisiennes, ça vous tente ? Jusqu’au 30 septembre, Le Batofar se transforme en la guinguette Faro Faro, avec ambiance trattoria les pieds dans l’eau. Dès la rentrée, l’embarcation sera complètement rénovée et reviendra un peu plus tard sous un autre nom.

A l’initiative de Faro Faro : les fondateurs des Apaches, duo de l’est parisien qui se cache derrière quelques lieux emblématiques de la capitale, ainsi que Christophe Poligani, chef italo-corse de Gustu, resto de Stalingrad. Grâce à celui-ci, on profite d’excellents petits produits méditerranéens, à l’instar de la crémeuse burrata, du carpaccio de bœuf, ou encore des Piadines, sandwichs chauds snackés du Nord de l’Italie.

Allongé sur une chaise longue et éclairé par les guirlandes lumineuses en terrasse (couverte en cas d’intempéries), ou accoudé autour du bar central sur le pont en bois, on vient profiter du demi du patron, au prix défiant toute concurrence de 2,5€ en happy hours, de 15h à 20h. Les plus pointilleux pencheront, eux, pour une bière artisanale. Au choix : celle des brasseurs de Montreuil Deck & Donohue ou encore la Gallia de Pantin. Histoire de se croire vraiment en vacances, on se laisse tenter par un verre de vin corse ou italien, ou par le cocktail phare (sans jeu de mot) de la maison, le gin tonic revisité avec basilic et limoncello.

 Informations pratiques :

Faro Faro
11 quai François Mauriac
Port de la Gare
75013 Paris

Votre avis compte !
  • J’ajoute
    dans ma To Do
  • J’ y suis allé,
    je valide
  • J’ y suis allé, je ne conseille pas
Rédigé par :
Aurélie Tournois
Aurélie Tournois Rédac au top

Telle une vraie fouine (en plus canon bien sûr, c'est une image), Aurélie est toujours à l'affût de lieux à la déco pointue où déguster un bon verre de vin rouge ou une nouvelle bière à ajouter à sa checklist. Passionnée de musique, curieuse, elle promène partout son appareil photo et parcourt la capitale à la recherche d'objets et accessoires mignons et tendance.